Petit guide de la peinture

garage photoAIR COMPRIMÉ :

Avant de choisir le pistolet, il est nécessaire de s’assurer de la capacité du compresseur. De par sa nature même, un pistolet à peinture consomme beaucoup d’air comprimé.

Retrouvez dans ce guide les comparatifs des meilleurs pistolets peintures.

La partie du pistolet qui détermine la consommation d’air comprimé est la buse d’air. Les fabricants vous fourniront cette spécification indispensable.
On le trouve souvent dans les fiches techniques ou dans la documentation de l’arme.

Un petit exemple :
La buse LV2 de l’Anest Iwata W400 a une consommation déclarée de 280 litres par minute à 2 bar, soit 16,8 m3/h (mètres cubes par heure).

Comment déterminer la puissance optimale d’un compresseur ? Ce sont les facteurs à considérer :
– Nombre d’utilisateurs finaux d’air comprimé.
– Liste de tous les instruments utilisant de l’air comprimé dans le département
(pistolets à peinture, sableuses, souffleuses, ….).
– Pour déterminer la puissance requise, calculer la consommation maximale en additionnant la consommation de tous les instruments pouvant être utilisés simultanément.
– Pour déterminer la pression requise, choisir la pression maximale nécessaire au bon fonctionnement de l’appareil.

Note : il est conseillé de corriger les volumes d’air requis en les réduisant de 20 à 30% car les fabricants indiquent les données relatives au débit d’air théoriquement aspiré et non à celui réel.

FILTRATION DE L’AIR :

L’air est chargé d’humidité et lorsqu’il est comprimé, l’eau qu’il contient se condense. Il est donc absolument nécessaire de le nettoyer de toutes les impuretés (eau, huile, poussière, ….).

-1 m3 d’air contient en moyenne 15gr de vapeur d’eau
-Compresseur de 10 chevaux pour 1 litre d’eau sous 7 bar

La qualité de l’air est l’un des facteurs clés pour obtenir une finition impeccable. Cet aspect est trop souvent négligé.
Le système idéal comprend un sécheur d’air à la sortie du compresseur et un régulateur de filtre dans la cabine de pulvérisation. Ce dernier doit se trouver à au moins 5 m de l’unité de compression.

La peinture dans la carrosserie nécessite une filtration impeccable. Anest Iwata recommande une filtration submicronique à trois niveaux.
Un premier étage avec une filtration de 3 microns, un deuxième étage avec 0,01 micron et un troisième étage avec une cartouche de charbon actif pour terminer la purge complète de l’air.
Cette troisième étape est essentielle pour l’utilisation d’un masque visière.
Comme le compresseur, le filtre régulateur-purificateur doit également être choisi en fonction de la consommation d’air du ou des pistolets de peinture.
Une purge semi-automatique est recommandée afin d’éliminer régulièrement les condensats.