4 stratégies pour apprendre plus vite C’est comme ça que votre cerveau fonctionne !

bricolage photo

Mon intention est que vous en appreniez un peu plus sur votre cerveau, ce qu’il peut faire et comment il fonctionne, afin qu’il vous soit plus facile d’apprendre quoi que ce soit plus rapidement et avec moins d’efforts.

1. faire une bonne planification

Beaucoup de gens, parfois par manque de temps ou de complexité de la tâche, sous-estiment l’importance de la planification mentale. La stratégie la plus importante pour apprendre quelque chose plus rapidement et plus efficacement est cette étape initiale : la planification. Si vous êtes capable de bien organiser votre travail, de fixer des priorités et de mesurer correctement l’effort que vous devez consacrer à chaque tâche, vous obtiendrez de meilleures performances et de meilleures compétences en matière de résolution de problèmes. Il est normal qu’au début, il vous en coûte un peu plus pour planifier correctement, mais ne désespérez pas, cette capacité cognitive est améliorée par la pratique.

Comment puis-je apprendre quelque chose plus rapidement ?
Rassemblez toutes les informations nécessaires, faites des recherches et préparez tout le matériel que vous pensez devoir utiliser. Il est important que vous vous acquittiez de cette tâche avant de commencer. La collecte de toutes les informations vous aidera à planifier judicieusement.
Un test écrit n’est pas la même chose qu’un quiz : sélectionnez vos objectifs.
Faites un brainstorming. Cherchez les différentes voies qui pourraient vous mener à votre but.
Prenez en compte le nombre d’heures dont vous disposez, les délais, les éventuels contretemps, le type de matériel… et établissez un plan d’étude.
Créer des buts intermédiaires et des objectifs quotidiens afin de “brûler les étapes”.

2. Utiliser une méthode d’étude pour apprendre plus vite

Il est conseillé de suivre un schéma ou un plan d’action ; il existe différentes techniques d’étude et de mémorisation. L’une des méthodes permettant d’obtenir les meilleurs résultats est la méthode classique PQRST (qui signifie Predict, Question, Read, Summarize, Check). Il a donné de bons résultats tant chez les apprenants normaux que chez les personnes ayant des difficultés d’apprentissage telles que la dyslexie, le TDAH, etc.

Quelle méthode peut m’aider à apprendre plus rapidement ?
La méthode PQRST classique comprend 5 étapes :
Trouvez l’idée générale du texte ou du sujet que vous voulez apprendre, par exemple à partir d’un résumé ou d’une introduction au sujet, lisez des informations sur l’auteur…
Il génère des questions sur ce que vous attendez de la lecture avant de commencer.
Faites une lecture du texte, consultez les tutoriels, etc… et essayez de répondre aux questions ciblées.
Rédigez un résumé avec les idées principales.
Passez en revue le matériel étudié pour renforcer votre mémoire.

3. La curiosité active votre cerveau

Comment se fait-il que lorsqu’on nous raconte une histoire, qu’on nous montre un film ou qu’on nous lit un roman intéressant, nous sommes capables de nous souvenir de beaucoup de faits sans effort ? La réponse est très simple : la curiosité, qui, avec l’émotion, est la clé de l’apprentissage.

Cet article publié dans Neuron, défend que l’attente qu’un sujet produit en nous, active notre cerveau de telle manière que nous pouvons apprendre et retenir tout type d’information. Être curieux de quelque chose active le système de récompense de notre cerveau, en libérant de la dopamine, une substance liée aux systèmes de plaisir.

Sans aucun doute, les êtres les plus avides d’apprendre et les plus curieux du monde que nous pouvons rencontrer sont les “petits”.

Comment apprendre plus vite ?
Imaginez que vous êtes un petit enfant plein de curiosité pour tout apprendre et tout absorber. Demandez-vous avec passion ce que vous allez étudier. Qu’est-ce que c’est ? Que savez-vous sur le sujet ? Que pensez-vous que vous allez apprendre ? Comment pouvez-vous l’appliquer à la vie réelle ? A quel point ce sera difficile ? A qui pouvez-vous le dire ? Comment cela se rapporte-t-il aux autres choses que vous apprenez ?…

4. Attention Attention

La pratique de la pleine conscience augmente la fonction des processus cognitifs supérieurs. Cette technique comprend divers exercices tels que le scanner corporel, la vie dans le moment présent, le contrôle de l’anxiété et la régulation des émotions, ou la concentration sur la respiration.

Comment intégrer la pratique de la pleine conscience pendant l’apprentissage ?
Par exemple, vous pouvez essayer de synchroniser la respiration (inhalation-expiration) avec les mouvements saccadés des yeux (sauts) pendant la lecture, pour rester présent pendant la tâche.